mardi 31 mai 2011

Archives : Jacqueline coiffure

 

Jacqueline coiffure est la soirée electro-pop-trashy la plus connasse de Paris. 
******* VOLUME, ******
***** SOUPLESSE, *****
****** LEGERETE, *****
DE LA RACINE A LA POINTE, JACQUELINE A DU
********** STYLE.***********


Les connasses organisatrices: Bijou, La Romanichelle, Mary Poppers, Monsieur Cul, untel, Aphex Gouine, Fiso, Pipi De Frèèche 
(Mais pas ZEUGMA)
***************************************************************
Même Brit says "yeah""

-----------------------------------------------

Les photos viennent du blog  : 
 



----------------------------



Jacqueline Coiffure, 13/01/2005, Le Pulp, Paris

"Ce soir a lieu la soirée que j'attends depuis deux mois : Jacqueline Coiffure, votre soirée electro, trash et connasse. Je ne suis pas en forme, ça tombe mal. J'ai attrappé froid, sans doute en faisant un dernier shopping avec Olivier pour sa tenue de Mary Poppers. Une sacrée douleur me barre la gorge dès que j'avale. Je ne pense pas avoir la capacité d'échanges sociaux satisfaisants ce soir.
Il est prévu que Fred et Benoit viennent dîner. Difficile de décommander. Leurs chamailleries et leur humour m'amusent. Ils se comportent comme un vieux couple alors qu'ils ne ne se connaissent presque pas. Ils me transmettent leur énergie. Leur égoïsme forcené me pousse à s'occuper de moi. Quelques gins par-dessus et nous voilà au Pulp.

A l'entrée, Christine est comme toujours adorable, le personnel du vestiaire aussi, avec humour et charme. Des affiches de France Dimanche et des feuilles A4 imprimées de slogans dadas actuels annoncent qu'on ne se prend pas au sérieux ce soir. "Monsieur Cul" est tamponné dessus, cela m'étonne, je croyais qu'il mixait les videos. Je me trompe sans doute. Au bar nous avons le plaisir de voir Tom qui nous prodigue quelques paroles de grand sage queer. C'est bon de savoir qu'on a tout de suite des repères. La salle est encore vide, cela nous laisse observer dans toute sa monumentalité Mary Poppers aux platines. Bien deux mètres avec la perruque et les talons, le contraste avec sa barbe fournie est saississant. Sa musique nous emporte : un mélange de tubes discos et dance originaux et leurs remixes ultra pointus (généralement allemands) explore efficacement le côté Connasse de la Force. Benoit et Fred se mettent à danser, le public qui commence à affluer vient directement remplir la piste. Ceux que je vois faire la gueule dans toutes les autres soirées se mettent à sourire et à exprimer autre chose que leur apparence. Le jeu entre culture pop et culture hype, homme et femme, tradition et innovation que réalise Mary en direct nous encourage à dépasser nos limites physiques pour entrer dans le cercle des danseurs.

Bijou arrive. Ouh il a grossi. Il mixe surtout de l'electro à la mode, pas trop de morceaux connasses comme à la première édition. Dommage. Cela fait ressortir que ses enchainements sont maladroits. Le remix de Hung Up qu'il a trouvé est intéressant. Quelques tubes electro nous font bouger.
Toutes les personnes que je croise ce soir m'entretiennent de leur blog ou de leurs émotions en lisant des blogs. Est-ce un effet de mode ou la réponse au media démocratique que nous attendions tous ? David et Florence du festival sont là. Je suis tellement heureux de les voir. On parle de "comment bloguer après Dustan". Je suis du parti de s'en inspirer.
Je reconnais justement sur le piste Crame de la soirée Mort aux Jeunes. Depuis quelques semaines je lis son blog. Ses histoires m'ont diverti, ses jeux avec Google m'ont stimulé intellectuellement, j'ai vibré à la lecture de son aventure avec Matthieu, je me suis senti proche de ses choix musicaux. Je le connais mieux que la plupart des gens ici et pourtant il ne me connait pas. Enfin pas que je sache. Je vais réparer ça. Je lui adresse la parole. Il est surpris mais il m'écoute. Il me fait part de son trouble d'être reconnu. J'apprends qu'il s'appelle Arnaud. Je suis troublé par la sincérité de ses propos et la beauté de ses émotions. Les blogs ne sont pas seulement des passe-temps d'associaux. Ils créent des familles esthétiques.
Je regarde les videos. Le monteur des videos a misé sur l'outil le plus important en club : la répétition. Des images chocs, mélange de glamour et vulgaire se percutent sur l'écran et génèrent de nouveaux sens à chaque variation de montage. Continue comme ça !
Je reconnais Luc dont j'admire les photos quotidiennement sur le net. Je vais le saluer. Il est aussi raffiné que son visage neo-romantique et la poésie de ses photos le laisse présager. Un type habillé de manière trop voyante tente d'embrasser Luc qui l'ignore. On s'accorde à dire qu'il veut trop se faire remarquer. Il importune Crazy plus tard dans la soirée.
Il y a moins de mannequins que la dernière fois. Est-ce parce-que Martin n'est pas venu ? J'ai un peu honte parce-que j'ai vendu la soirée avec cet argument à David. J'aimerais qu'il s'amuse autant que sa conversation me fait du bien. Heureusement le garçon le plus esthétiquement correct de la soirée le drague : le très américain Benjamin.

Fanny prend les platines. Elle enchaine les morceaux les plus pointus de l'electroclash actuelle. Elle s'y connait, ses choix artistiques ont en grande partie contribué à faire du Pulp la boite la plus à la pointe du clubbing actuel. L'ambiance devient très sérieuse. Aucun tube pour faire le lien social. Le public danse de manière syncopée, seul dans son délire. Principalement des hétéros. David, Arnaud et Florence me disent au revoir. Fred a disparu. Je bats en retraite vers le bar. Armelle atteint la bonne hauteur pour téter Mary. Je rigole avec eux mais me rends compte que sans une musique stimulante, je suis fatigué.

Je rentre chez moi, à deux pas du Pulp et m'écroule dans mon nouveau lit ultra profond. Mon corps est parcouru de sensation étranges, quasi sexuelles. Je m'enfonce rapidement dans les réveries.
Dans un demi sommeil les visages de Luc, Florence, David, Mary, Fred, Benoit, Armelle, Tom, Arnaud me sourient.
Je n'ai plus du tout mal à la gorge."
17.1.06 08:57

----------------------------------

Voir aussi le post de CRAME (mort aux jeunes) sur son blog

----------------------------------








http://chic-freak.blogspot.com/2006/03/si-tattends-quon-vienne-te-chercher-en.html